Léa Mécili se forme aux danses orientales et traditionnelles d’Afrique du Nord auprès de Leila Haddad, à la danse contemporaine aux R.I.D.C et au théâtre à l’A.I.T Blanche Salant et Paul Weaver. En 2002-2004, elle travaille avec la Compagnie Leila Haddad et collabore depuis 2006 avec l’artiste plasticien Yves Yacoël. Elle participe à la création de La Compagnie Qui, collectif né au théâtre des Bouffes du Nord avec le soutien de Micheline Rozan et de Peter Brook. Elle y joue Le Roi Lear, Les Mouettes, Les Justes. En 2013, elle rencontre la chorégraphe Claire Gerald et  devient interprète de la Compagnie TAM, elle participe aux créations Extrait des sens,Mémoire du verticalet Même pas peur de tomber. Elle travaille depuis 2014 avec le metteur en scène Nebil Daghsen, et participe aux projet artistiques Prénom masque et Sangate Ebola créés et joués entre la France, le Liban et la Tunisie.Actuellement, elle travaille sur la création d’un solo « Soussem, journal d’ un abandon »et est interprète de Rosalie, pièce chorégraphique de Joséphine Tilloy. Elle entame ,parallèlement, une formation en Body-Mind centering.

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

© Aurélie Baudet / Benjamin Mouly / Maxime Joret / Marie Gérald